Cliquez sur les images pour les agrandir et mieux profiter des dessins.

mercredi 12 janvier 2011

Paris

Depuis toute petite, je me demande pourquoi on appelle Paris "la ville de lumière".

Quintessence de grisaille noirâtre, enfumée, elle me fait plutôt l'effet d'un cendrier rempli de cendres et mégots fumants, lardé d'un mollard vert de fumeur bronchitique.
Ledit cendrier serait posé sur une sorte de ferme à insectes, grouillante, et aussi puante que le niveau supérieur.

Et ce ne sont pas les pathétiques éclairages de noël qui inversent mon impression.

Et pourtant, si je ne sais visiblement pas aimer cette ville, je n'arrive pas à la quitter.

L'insecte aurait-il peur de sortir de sa ferme?...

A bientôt
Justine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire