Cliquez sur les images pour les agrandir et mieux profiter des dessins.

dimanche 30 août 2015

Ma conscience, les migrants et moi



Ce dessin que j’avais réalisé au printemps dernier, m’avait été inspiré par tout ce que j’entendais sur les migrants mourants ou survivants au gré des flots de la méditerranée.
On ne peut pas dire que le dessin soit une réussite, mais les mois passent et la situation empire. Et ma conscience me travaille de plus en plus.

En tant qu’occidentale, j’ai de plus en plus honte. Les diplomaties occidentales ont soufflé le froid et le chaud sur les régions du moyen orient et de l’Afrique du nord pendant bientôt 2 siècles pour protéger nos intérêts relatifs aux hydrocarbures : leur production, leur coût.

Les conséquences de cette diplomatie du baril ont généré un chaos sans nom dans cette région du monde. Dont les habitants cherchent à fuir vers nous, l’Europe, pour échapper au pire.
Et avec un grand cynisme, nous les repoussons alors que nous avons été les plus grands artisans de leur situation périlleuse pour assurer notre confort.

Plus les semaines passent et plus j’ai honte. Je ne veux pas donner de leçon et je n’ai pas de solution miracle à proposer, mais j’ai honte. Et ca pèse…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire